E-learning ou formation en présentiel : que choisir ?

Internet a changé les règles du jeu dans bon nombre de domaines. La formation pensait pouvoir résister à ce changement tant le rôle du professeur partageant son savoir-faire avec ses élèves nous paraissait essentiel. Pourtant, ce domaine propose aujourd’hui des formes plus flexibles d’enseignement qui sont tout aussi efficaces. Nous allons commencer par vous présenter tous les moyens de formation existants aujourd’hui. Nous pourrons ainsi vous expliquer comment nos experts en sont arrivés à notre méthode, alliant les avantages du distanciel à ceux de la formation en présentiel.

La formation en présentiel.

Les avantages

L’avantage principal d’une formation en présentiel est que vous entretenez une relation privilégiée avec votre professeur et vos camarades. Le professeur peut prendre le temps d’expliquer en profondeur une notion plus complexe, adapter son cours en direct à ses élèves, utiliser divers supports, tel qu’une présentation, du papier, des jeux pédagogiques… Vous pourrez également lui poser toutes les questions ou lui demander des conseils plus personnels. Étant la seule méthode existante depuis des millénaires, nous pensions que c’était la seule manière à notre disposition pour monter en compétences dans le domaine de notre choix. Néanmoins, avec l’émergence de nouvelles pratiques d’enseignement, nous nous sommes rendus compte des inconvénients propres à la formation en présentiel.

Les inconvénients

  1. Elle nécessite une convergence physique des élèves

Vous devez vous déplacer, alors vous ne pouvez que profiter des formations dans votre secteur, qui ne sont pas forcément les meilleures. Si vous travaillez en métropole, vous devriez trouver des formations, mais si vous habitez à Saint-Médard-la-Rochette en Creuse, cela risque d’être plus problématique.

La vue depuis Saint-Médard-La-Rochette. Idéal pour des vacances, mais pas pour se former en présentiel !

  1. Le prix

Les prix montent très vite : en moyenne vous devrez dépenser 1500 € pour deux jours de formation en présentiel. Comme une formation en distanciel ne demande pas la présence d’un professeur tout le temps de la formation, il est possible de diviser les coûts par 2.

  1. Le changement des pratiques

La formation en présentiel est de moins en moins adaptée à la nouvelle génération. Cette dernière a pris l’habitude de se former grâce à des vidéos ou articles numériques de leur choix, que ce soit pendant un repas ou lors d’un trajet en métro. En outre, le format très court dans le temps n’est pas idéal pour l’apprentissage car c’est avec la répétition et en étudiant un peu tous les jours que nous ancrons la connaissance dans notre mémoire.

  1. La situation sanitaire

Pour finir, si vous souhaitez vous former en cette fin d’année 2020 en présentiel, c’est tout simplement impossible. Bien que le confinement finira un jour, le quotidien restera fortement impacté, et le fait de passer une formation avec un masque ou simplement courir le risque d’attraper le virus n’est pas très rassurant.

Pour pallier aux défauts de la formation en présentiel, une nouvelle approche a été proposée par les experts en formation : le blended learning.

Le blended learning

Le blended learning est une solution qui permet d’allier le e-learning avec la formation en présentiel. Vous alternez entre des sessions de e-learning où chaque apprenant se forme au moment de son choix, et des cours où tous les apprenants sont réunis dans une salle pour apprendre grâce à l’enseignement d’un professeur.

Concernant une formation interne, c’est sans aucun doute la meilleure méthode pour former vos employés, c’est d’ailleurs celle que nous utilisons dans notre entreprise. Nous alternons formation en ligne et des créneaux d’observation avec les employés les plus expérimentés. Vous pourrez facilement vous coordonner avec vos employés sur ce qu’ils doivent faire en ligne, et les sessions de formation collective.

Pour une formation externe, elle est plus complexe à mettre en place. Cette solution implique que chaque apprenant apprenne au même rythme, et qu’ils aient un niveau homogène pour que tout le monde puisse suivre le cours sans difficulté. Nous retrouverons également tous les inconvénients que nous avons cités plus haut.

En résumé, il est rassurant d’avoir un professeur grâce à qui nous allons apprendre et devenir meilleur. Pourtant, il est aujourd’hui évident avec les nouvelles formes d’apprentissage que la formation en présentiel possède beaucoup de contraintes. Nous verrons qu’avec une bonne méthode nous pourrons retrouver dans le e-learning les avantages d’un expert qui nous assiste lors de notre apprentissage.

Nous allons voir maintenant les méthodes de formations qui sont disponibles à 100% en ligne et les principales différences entre elles.

Le digital learning

Le e-learning

Le e-learning est le fait de suivre une formation en ligne depuis son ordinateur. Vous aurez simplement besoin d’un ordinateur et d’une connexion à Internet pour vous connecter aux cours en ligne. Le principal avantage de cette solution est sa simplicité : vous pouvez vous former où vous le souhaitez, et sur le laps de temps de votre choix, la plupart des formations ne possédant pas de date limite de fin.

Les avantages

Par rapport à un cours traditionnel avec le professeur et sa fameuse craie, vous aurez accès à une large diversité de contenus : texte, vidéo, schémas explicatifs, questions, jeux pédagogiques… Si la formation est bien structurée et propose du contenu varié, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Néanmoins, la formation en e-learning possède des désavantages. S’ils ne sont pas pris au sérieux ils risquent de nuire à l’apprentissage.

Un de nos jeux dans notre formation en ligne. Ça donne plus envie de se former, n’est-ce pas ?

Soyons honnête, il est beaucoup moins probable de compléter une formation en ligne qu’une formation en présentiel. Le seul modérateur s’assurant que vous terminiez votre formation c’est vous-même. Si vous n’avez pas de contrainte ou d’impératif à terminer une formation, il y a peu de chance que vous alliez jusqu’au bout.

Les inconvénients

Une solution peu engageante

Il est aussi simple de démarrer une formation en ligne que de la quitter, et nous allons privilégier des activités à gratification instantanée tel qu’aller sur les réseaux sociaux, regarder une série, plutôt que de se former et d’en observer les résultats sur le long terme. A part si vous êtes extrêmement motivé pour suivre une formation en ligne, vous risquez d’être peu engagé dans le suivi de cette formation, et cela n’est que la conséquence d’un autre défaut de l’e-learning : le manque d’accompagnement.

Le manque d’accompagnement

Contrairement à l’école où vous avez vos professeurs ou vos parents s’assurant de votre progression, ici vous êtes livrés à vous-même. Vous n’avez personne pour vous expliquer lorsque vous ne comprenez pas, ou simplement vous motiver et vous montrer l’importance des connaissances enseignées. Il est également plus complexe dans une formation de e-learning de valider les compétences acquises, il faut alors a minima un examen qui sera corrigé par un professeur.

Nous allons voir désormais les nouvelles méthodes de Digital Learning qui tentent de pallier aux problèmes posés par le e-learning.

Le MOOC, le COOC et le SPOC, une sorte de langage codé ?

Vous allez voir c’est très simple. Ces acronymes désignent différents types de cours en ligne :

Le MOOC : Massive Open Online Course.

Le MOOC désigne une formation qui est dispensée en ligne et qui est ouverte à tous ceux qui souhaitent s’inscrire. Elle peut être délivrée par un organisme de formation public tel qu’une université ou par un organisme privé. Elle s’étale sur plusieurs semaines ou mois avec, à la fin, un examen qui vous permettra d’obtenir un certificat. Vous suivrez cette formation accompagnée par d’autres apprenants avec qui vous pourrez communiquer sur des forums. Vous trouverez un bon nombre de MOOC gratuits sur Internet, il faudra néanmoins dans la plupart des cas payer pour obtenir une certification.

Le COOC : Corporate Online Open Course

Le COOC est une formation proposée uniquement par des entreprises à destination de leurs employés, fournisseurs ou clients. Cette formation aura pour objectif la montée en compétences des collaborateurs et une meilleure compréhension de leur part du secteur d’activité dans lequel l’entreprise évolue.

En somme, la différence entre le MOOC et le COOC est le public ciblé : tous ceux qui souhaitent le suivre pour le premier, et les collaborateurs dans un milieu professionnel pour le second. Le contenu sera donc adapté aux personnes suivant le cours.

Le SPOC : Small Private Online Course

Le SPOC va suivre la même logique qu’un MOOC, néanmoins il est défini précisément dans le temps et sa durée sera plus courte : un mois environ. La différence se fait alors dans l’accompagnement. Le SPOC est défini dans le temps avec une date de début et de fin. Aussi, un expert sera présent pour suivre la progression de chaque élève, répondre aux questions, et accorder de son temps à un élève s’il en ressent le besoin.

Cette méthode demande plus de moyens, car les formateurs doivent passer l’intégralité de leur temps à répondre aux interrogations des apprenants. Leur production est plus coûteuse, elle est donc délivrée principalement par des entreprises privées.

Pour l’instant vous êtes en droit de vous demander quelle est la différence entre le e-learning et les solutions présentées ci-dessus. La différence majeure réside dans l’utilisation d’une technique apparue à la suite de la digitalisation de la formation : le social learning. Elle tente de reproduire les mécaniques d’apprentissage que nous retrouvons dans un cours normal, telles que la coopération entre élèves et le partage de l’expertise du professeur. Nous allons voir les limites de cette technique, mais aussi qu’il est possible de reproduire les avantages d’un cours en présentiel sans avoir recours au social learning.

Le social learning, une révolution qui tiendra toutes ses promesses ?

Pour faire simple, le social learning vise à accompagner les apprenants dans le suivi de leur formation en ligne. Cela passe par une réponse quasi-instantanée de l’expert aux questions, des webinaires hebdomadaires pour faire le point avec chaque apprenant et ainsi revenir avec eux sur les informations importantes. L’organisme de formation a pour but d’instaurer une cohésion de groupe en demandant aux apprenants de travailler ensemble, ou de s’entraider. En théorie, cette pratique semble combler les lacunes de la formation en ligne et permet de réconcilier le e-learning avec les relations humaines indispensables à l’apprentissage.

En pratique et à cause des failles présentes dans le système éducationnel français, cette technique est moins efficace qu’elle le prétend.

Effectivement, en France nous avons tendance à subir notre éducation plutôt qu’à en être acteur, ce qui n’est pas le cas en Amérique par exemple. La figure du professeur comme savant et supérieur à ses élèves est très présente dans notre culture ; il possède le savoir et doit nous le transmettre à nous, ignorants. Nous évitons généralement de l’interrompre ou de remettre en question ce qu’il nous apprend. Il est également mal vu de poser des questions, car nous risquons de subir les moqueries de nos camarades.

Cela a pour conséquence un manque de proactivité dans notre apprentissage, même en tant qu’adulte. Dans un cours en ligne nous allons encore moins poser des questions ou nous exprimer lorsque nous ne comprenons pas quelque chose. Laisser la possibilité aux personnes de poser des questions est important mais ce n’est pas suffisant, il faut directement vérifier si les connaissances sont mises en application dans le quotidien.

Les entreprises délivrant des formations en e-learning ont tendance à reproduire les procédés des grandes entreprises sans se demander si cela est vraiment pertinent dans le secteur de la formation. Le social learning est une reproduction approximative des réseaux sociaux, où nous pouvons commenter et « liker » du contenu. Pour nous, cette pratique est superflue, ce qui compte c’est d’accorder du temps de qualité à chaque apprenant plutôt que de répondre à leurs commentaires ou y mettre un pouce bleu. Nous pourrons ainsi leur apporter notre expertise pour qu’ils montent en compétences dans leur travail.

Beaucoup d’organismes de formation s’inspirent également de Netflix puisqu’ils laissent en libre accès des centaines de contenus de formation pour laisser le choix à l’apprenant. Encore une fois, nous laissons l’apprenant livré à lui-même alors qu’il a besoin d’être accompagné.

A l’aKademy, nous déterminons ensemble les connaissances dont l’apprenant a besoin pour atteindre ses objectifs de formation. Nous avons la certitude que pour chaque apprenant, il existe un parcours unique qui lui permettra d’accéder à son plein potentiel.

La méthode aKademy : un suivi régulier du e-learning pour atteindre des objectifs de l’apprenant

Le choix du e-learning

Pour terminer, nous allons vous expliquer la méthode que nous appliquons à l’aKademy.

En regard de tout ce que nous avons dit précédemment, la pédagogie de notre école s’inscrit dans le e-learning avec un accompagnement personnalisé pour chaque apprenant. L’aKademy est l’école de la Productivité, des Ressources Humaines et de la Finance. Le contenu est créé par des experts du terrain, dont le métier est de délivrer des Services RH & Financiers.

Avec la technologie que nous possédons aujourd’hui, la méthode la plus simple et ludique pour se former est désormais l’e-learning. Vous serez ainsi beaucoup plus libre dans le suivi de votre formation, et bénéficierez de contenus divers et variés pour progresser à votre rythme. Il est nécessaire de proposer l’accompagnement d’un expert afin de décupler l’apport de notre formation. Le formateur pourra ainsi s’assurer que les notions principales sont maîtrisées et appliquées dans le quotidien de l’apprenant.

Le déroulement de la formation

Vous aurez un parcours à faire par semaine d’une durée de 3 heures, que vous pourrez réaliser en ligne à 100%. À la fin de chaque parcours vous aurez une séance d’accompagnement de 30 minutes pour faire le point avec notre expert.

Pour compléter les parcours, vous serez libre de vous organiser comme vous le souhaitez, et de suivre la formation à l’endroit et au rythme de votre choix. Néanmoins, nous vous conseillons d’étaler vos sessions d’apprentissage pour habituer votre esprit à ces nouvelles connaissances, et ainsi de les ancrer pour de bon dans votre mémoire.

Un accompagnement hebdomadaire

Ensuite, à la fin de chaque parcours, vous bénéficierez d’un moment privilégié avec l’un de nos experts. Cette séance d’accompagnement remplira 3 objectifs :

  • Répondre à toutes vos interrogations.
  • Vérifier que vous avez retenu les notions principales du parcours.
  • Vous accompagner à appliquer la théorie dans vos tâches quotidiennes.

Comme nous l’avons expliqué précédemment, il est essentiel d’accompagner l’apprenant pour qu’il garde sa motivation. La valeur didactique de notre formation sera ainsi amplifiée. Pour tirer un maximum de bénéfices de cette formation, la meilleure solution est de passer du temps avec chacun de nos élèves et ainsi leur permettre de monter en compétences.

L’examen et le bilan de formation

Pour finir, 2 semaines après la fin de la formation, nous vous consacrerons le temps nécessaire pour faire un bilan avec vous. Cela permettra de voir si vous avez réussi à appliquer les enseignements vus et que notre formation a bel et bien porté ses fruits dans votre travail. Nous vous donnerons également des conseils pour ne jamais perdre les connaissances acquises et garder l’expertise que vous avez obtenu pour la suite de votre carrière.

En espérant vous avoir aidé dans votre compréhension du monde de la formation,

 

Thomas, Learning Advisor à l’aKademy

PS : Pas si vite, êtes-vous sûr d’avoir bien assimilé les connaissances apprises suite à votre lecture ? Vérifiez cela juste ici grâce à l’un de nos jeux pédagogiques : A vous de jouer